Photo promo canailles 2018 credit flamme camille gladu drouin

CANAILLES

Il aura fallu attendre la neuvième édition des Terrasses pour que l'on traverse l'Atlantique ou plutôt que le son québécois vienne vers nous.

Canailles c'est d'abord l'histoire d'un coup de cœur des Terrassiers mais Canailles c'est surtout une carnaval de belle histoire entamée dans l’insouciance d’une amitié qui s’abreuve en été et qui en a gardé la communauté. Des (mé)tisseurs des roots nord-américaines qui ont absorbé la noce et tout le folk qui vient avec: la dichotomie entre l’épanchement du samedi soir et le repentir du dimanche au
matin.

Ramassés avec des instruments dans les mains, les membres de Canailles sont autodidactes d’un genre mâtiné à l’instinct, riche de différents ailleurs parce que le monde est beau et grand. Y croisant entre autres le old-time, le gospel et le blues, des dégaines de jadis propulsées par un mur du son acoustique et fier d’aujourd’hui.

Formée en 2010, la formation compte plus de 400 concerts, comme un sport pour la vie, à la grandeur du Québec et au Canada, de Dawson City à la grande
scène des FrancoFolies de Montréal, de Lafayette en Louisiane jusqu’en France et en Belgique, de l’Allemagne à l’île de La Réunion, en passant par le festival Woodstock en Pologne, où elle a joué devant plus de 10 000 punks.

La bande a offert un EP en 2010, qui a sarclé le chemin à Manger du bois, un premier album paru en 2012, réalisé par l’incomparable Socalled et mixé par Philip Bova (Feist, Bell Orchestre, Stars). L’année de sa sortie, celui-ci s’est gréé de deux nominations à l’ADISQ (Album country et Choix de la critique), de deux prix Panache au GAMIQ (Spectacle de l’année et Album country), d’une nomination en tant que Francophone Group / Artist of the Year aux Indie Awards de la Canadian Music Week, y raflant du même coup le prix pour Emerging Artist of the Year – Francophone. S’en est suivi le deuxième album Ronds-points en 2014, réalisé par Éric Villeneuve (Bernard Adamus), qui s’est valu une nomination à l’ADISQ (Album country) et un autre prix Panache au GAMIQ (Album roots).

Pis après quelques rituelles retraites d’écriture en chalet, ça se poursuit au printemps 2017 avec la parution d’un troisième record, Backflips, réalisé par Tonio Morin-Vargas. Des nouvelles chansons testées en masse dans les salles et les festivals d’un bord et de l’autre de l’Atlantique, pour rythmer du mangeage de spaghatt’ autant que pour virer carnaval. Un assortiment de souffles pourc ontinuer de ne pas se laisser mourir la patate.

terrasses@picarrou.fr

Place Lucien Canals Picarrou, 31550 CINTEGABELLE 31 France